Comment bien intégrer un nouveau collaborateur ?

Dans une société, il ne suffit pas d’envoyer une annonce de recrutement et d’embaucher un salarié. Le dirigeant doit assurer l’intégration de la personne engagée pour le poste. Pour le travailleur, intégrer une entreprise n’est pas toujours une évidence. De plus, vous avez surement fait des dépenses énormes en matière de budget et surtout de temps afin de dénicher le bon profil. Il est de ce fait essentiel de faire le maximum pour que l’individu choisi puisse intégrer plus facilement son équipe.

La préparation du terrain :

Avant l’arrivée de la perle rare, il est important que chaque détail soit au point. Pour intégrer un nouveau collaborateur, il faut préparer son espace de travail afin qu’il puisse travailler tranquillement. Vérifiez que tous les matériels nécessaires sont tous là. Les mobiliers, les fournitures de bureaux, les outils informatiques indispensables, … rien ne doit être négligé. Les détails administratifs ne doivent en aucun cas être mis de côté. Les informations concernant le nouveau venu doivent être complètes pour éviter les mauvaises surprises. Pour aider le salarié dans son intégration, il est possible de lui désigner un tuteur qui pourra le guider dans cette phase et l’aider à trouver sa place dans la société.

Un accueil convivial :

A l’arrivée du nouveau collaborateur, il faut prendre le temps de le présenter aux autres. C’est une étape cruciale qui permettra au salarié d’avoir un point de vue générale des personnes qui vont travailler avec lui. Donnez un peu de temps à ce travailleur pour qu’il puisse visiter les locaux de l’entreprise. Il est essentiel pour lui d’établir ses repères avec les nombreux bureaux dans l’entreprise. Même s’il est encore nouveau dans la compagnie, ce n’est pas la peine de lui faire perdre son temps avec une tonne de paperasses qui ne seront peut-être pas utile pour son poste. Pour qu’il puisse intégrer plus rapidement l’établissement, il est plus important de l’affecter directement aux tâches opérationnelles. Ce sera surement le meilleur moyen de l’aider dans son intégration.

Les mois à venir :

Pour intégrer un nouveau collaborateur, il est essentiel d’être patient. La phase d’intégration ne se termine pas du jour au lendemain. Dans la plupart du temps, quelques mois sont nécessaires pour atteindre un tel objectif. Le responsable au sein de la société doit suivre de près l’évolution du nouveau travailleur. Grâce au tuteur désigné pour le guider, il pourra apprendre le nécessaire. Les coutumes de la compagnie, les événements importants, … chaque détail sera pris en considération. Durant les quelques mois à venir, le collaborateur aura surement beaucoup de questions. Il est de ce fait important de garder votre bureau ouvert pour qu’il puisse vous demander en toute aise les problèmes qui subsistent. Restez un manager disponible et accessible. Vous pouvez demander à ce nouveau salarié de rédiger un rapport pour que vous puissiez connaître l’avancement de son intégration au sein de votre société.

Quelles sont les règles concernant la cigarette sur le lieu de travail ?
La sieste au travail : intérêt et réglementation